LE PVC

Fiabilité et design

Classé ou non, il répond à toutes les exigences. Le PVC est un revêtement fiable, solide et facile d’utilisation et d’entretien.

  • Les différentes techniques de fabrication
  • Les PVC homogènes
  • Les PVC hétérogènes
  • Les PVC compacts
  • Les PVC acoustiques
  • Bien choisir son PVC
  • Les solutions techniques
  • Les avantages des sols PVC
  • Les champs d’application
  • La pose
  • L’envers textile

Qu'est ce qu'un PVC ?

A la différence du LINO (linoleum), le sol PVC (ou sol vinyle) est un matériau de synthèse, composé de carbone, d’hydrogène, de plastifiants et de charges minérales. Il est issu du sel à 57%. Les termes PVC et vinyle désignent en fait le même produit, composé de polychlorure de vinyle.

La structure d’un revêtement PVC

La différence entre les sols PVC et vinyles vient uniquement de leur mode de fabrication :

Le sol vinyle est fabriqué par enduction (application de la matière première liquide sur un support), le sol PVC est fabriqué par calandrage (matière première aplatie entre deux rouleaux).

Le sol PVC, aussi appelé sol vinyle, est aujourd’hui le revêtement de sol qui se développe le plus.

Composés de polychlorure de vinyle, les sols PVC s’adaptent à tous les usages et sont particulièrement faciles à mettre en œuvre et à entretenir.

Ces dernières années, les sols PVC ont vécu une véritable révolution au niveau des décors et des formats, au point de devenir le revêtement de sol le plus tendance !

Composition

Ce matériau de synthèse est constitué d’atomes de carbone, d’hydrogène et de chlore. Il est issu du sel à 57% et de dérivés du pétrole à 43%. Ce sont les résidus du raffinage effectué pour transformer le pétrole en essence lourde qui sont utilisés

Applications

Les nombreuses qualités techniques du PVC lui confèrent un vaste champ d’applications :

  • Longévité et durabilité pour le bâtiment (tubes, fenêtres, bardages…)
  • Hygiène pour le domaine hospitalier (poches à sang, cathéters, gants hospitaliers…)
  • Isolation pour le domaine électronique (câbles…)
  • Légèreté pour le secteur automobile (sièges, boîtes de vitesse…)
  • Sécurité et excellente tenue au feu (tuyaux…)

Le saviez-vous ?

Le PVC est la troisième matière plastique la plus consommée dans le monde.

Il est majoritairement utilisé dans le domaine du bâtiment, pour environ 2/3 de sa consommation. En effet, ses qualités d’usage sont largement plébiscitées car il offre résistance, isolation, souplesse, hygiène et sécurité.

Les procédés de fabrication des revêtements de sols PVC

Le PVC (polychlorure de vinyle) est un polymère thermoplastique. Il est obtenu par la polymérisation du monomère de chlorure de vinyle (VCM).

Le monomère est un corps constitué de molécules simples et la polymérisation, l’assemblage de plusieurs molécules identiques.

Le PVC est le plastique qui consomme le moins d’énergie pour sa fabrication :

  • 59 MJ/Kg pour le PVC
  • plus de 80 MJ/Kg pour les autres plastiques

Les revêtements de sol en PVC représentent moins de 0,02% de la consommation mondiale de pétrole.

Le PVC est utilisé sous forme de granulés ou de poudre pour la fabrication des revêtements de sol. Pour fabriquer le revêtement de sol PVC, il existe deux techniques principales.

Le plus souvent, le polychlorure de vinyle est enrichi de charges et de plastifiants, puis déposé en plusieurs couches sur un support (technique de l’enduction).

La technique de l’enduction

Transformation d’une pâte liquide en couche compacte ou en mousse par chauffage dans un tunnel à haute température.

Mais le PVC peut aussi être calandré, c’est-à-dire enrichi d’adjuvants, puis aplati entre plusieurs cylindres afin d’obtenir une feuille d’une épaisseur déterminée. A partir de ces deux techniques, on peut fabriquer des revêtements PVC en rouleau, en lames ou en dalles.

La technique du calandrage

Fabrication de feuilles ou de films d’épaisseur uniforme à partir de matières thermoplastiques.

La typologie des revêtements de sols PVC

Les premiers furent développés dans les années 1950. Au fil du temps, les fabricants ont développé des produits de plus en plus techniques et esthétiques pour répondre à des besoins et des usages différents. Les quatre grandes familles de revêtements de sol PVC sont :

Linoléum

linoleum

Sols PVC homogènes

sols-pvc-homogenes

Sols PVC hétérogènes

Produit fabriqué par calandrage d’une ou plusieurs couches d’un mélange homogène de linoléum, de liège et/ou de farine de bois, de pigments et de charges minérales sur support fibreux et qui est ensuite transformé pour trouver sa forme définitive par un procédé de durcissement par oxydation.

Il est courant d’entendre que le lino est un produit « bas de gamme », alors qu’il s’agit en fait d’un revêtement de sol noble et écologique. En effet, le sol linoleum est composé à 100% de matières naturelles : liège en poudre aggloméré, huile de lin (dont il tire son nom), craie, résine et pigment naturels, sur un support en jute.

Le lino est le premier de tous les sols souples ; il est issu d’une technologie de fabrication qui a traversé les siècles. Ce revêtement de sol 100% naturel se caractérise par son aspect marbré et son odeur si agréable. Il se présente en dalles, en lames ou en rouleaux.

Le PVC homogène est constitué d’une seule et même matière dans toute l’épaisseur du produit. Ce type de PVC est aussi teinté dans la masse. En ce qui concerne la qualité, ne vous fiez pas à l’épaisseur du revêtement PVC compact, car c’est le traitement de surface qui le rend résistant.

Le PVC compact homogène est très souvent utilisé dans les zones de trafic intense. En rouleau, il permet de couvrir rapidement de très grandes surfaces. Pour ces deux raisons, le PVC compact homogène en rouleau est plus particulièrement destiné aux établissements de types hôpitaux, écoles, bâtiments industriels…

Usages : Santé, éducation…

Contrairement au PVC homogène, le PVC hétérogène est constitué de plusieurs couches de matériaux, associées les unes aux autres par calandrage (passage entre deux rouleaux). Les sols PVC compact se caractérisent de plus par leur faible épaisseur. Mais attention à ne pas confondre épaisseur du revêtement et solidité ! La résistance d’un sol PVC compact hétérogène est en effet liée à l’épaisseur de la couche d’usure et au traitement de surface qui la protège. Un sol PVC compact hétérogène peut donc être un produit de très grande qualité, qui résistera particulièrement bien sur le long terme.

Dans la gamme des sols hétérogènes, on trouve le PVC LVT (Luxury Vinyl Tiles) et LLT (Loose-Lay Tiles), qui sont disponibles en lamelles, planches ou carreaux.

Usages : Education, santé, résidences pour personnes âgées, bureaux, hôtellerie, commerces…

Comment bien choisir son revêtement PVC ?

Comment sélectionner le produit qui garantira confort et durabilité ? Deux critères sont déterminants :

  • La pièce : S’agit-il d’un hall, d’une chambre, d’un séjour, d’une cuisine ? Cette pièce sera-t-elle fréquentée ? Occasionne-t-elle un trafic important, nécessitant une résistance importante du revêtement ? Cette résistance à l’usure est en grande partie liée à l’épaisseur. Les épaisseurs de 0.30 mm et plus vous garantissent une résistance exceptionnelle.
  • Le confort : plus le revêtement est épais plus il amortit les chocs. Il procure une agréable sensation de souplesse à la marche et est un bon isolant acoustique et thermique. Il sera par contre plus sensible au poinçonnement, d’où l’importance si le niveau de trafic dans la pièce l’exige, de choisir une couche d’usure et une densité adaptées pour répondre aux exigences du lieu.

Les accessoires

Les marches intégrales en PVC

Rouleaux de revêtements permettant de recouvrir deux marches.

Le profilé de nez de marche

Pièce arrondie en PVC, caoutchouc ou métal qui délimite les marches

Le cordon de soudure

Il sert à réunir les deux lisières du revêtement de façon à le rendre étanche. Il est mis en place sous l’action d’un flux d’air chaud. Il en existe de plusieurs sortes chacune adaptée à une nature de revêtements.

La plinthe PVC

Elle évite les formes d’appui et facilite la mise en œuvre des angles.

Le profilé d’appui

Forme d’appui qui facilite la réalisation des remontées en plinthe du revêtement.

Les revêtements de sols PVC et le confort

Isolation acoustique, entretien facile, très faibles émissions en COV, circulation des charges lourdes facilitée, les revêtements de sols PVC participent activement au confort de l’usager.

Un meilleur confort sonore

Le bruit est ressenti par la population française comme la première des nuisances. Diminuer le bruit, c’est participer à une meilleure santé nerveuse et physique des habitants. Le confort sonore passe par l’isolation acoustique du logement.

Les revêtements de sol PVC contribuent à l’amélioration acoustique :

  • Aux bruits de choc, au niveau supérieur d’habitation (bruits de chutes d’objets)
  • A la sonorité à la marche, dans la même pièce (bruits de pas)

La performance d’un revêtement de sol ou d’un système (dalle + revêtement de sol) :

  • Aux bruits de choc s’appelle « la réduction au bruit de choc pondéré (Lw) ». La valeur Lw s’exprime en décibels (dB). Plus cette valeur est élevée, meilleure est la réduction.

Le niveau acoustique est fonction de l’épaisseur de la dalle et du type de revêtement de sol utilisé. Plus la dalle est fine, plus le revêtement doit être performant en isolation acoustique.

La réglementation impose un niveau acoustique = à 60 dB pour les bâtiments d’enseignement, de santé, d’hôtellerie, et = à 58 dB pour les logements neufs.

Le saviez-vous ?

Les sols PVC isolent aussi des vibrations transmises par les sols en béton.

  • En matière de sonorité à la marche s’obtient en mesurant le niveau du bruit de choc standardisé dans le local où il est posé. La valeur obtenue Ln,e,w est exprimée en dB et permet de comparer les divers types de revêtements de sol, et de l’adapter en fonction de la destination du local et du confort acoustique que l’on désire y apporter pour le bien-être des occupants. Plus la valeur Ln,e,w est faible, meilleure est la performance du produit en matière de sonorité à la marche.

Les revêtements de sol PVC sont classés de A à B qui sont les classes les plus performantes.

La certification NF UPEC.A+ (basée sur le classement UPEC des locaux) atteste des performances d’affaiblissement acoustiques des revêtements de sol. Pour en bénéficier, ils doivent avoir une sonorité à la marche < 65 dB et une efficacité acoustique aux bruits de choc = 15 dB.

Un entretien facile

Les revêtements de sols PVC sont réputés pour préserver la qualité sanitaire des locaux. Leur traitement de surface en polyuréthane est une véritable barrière anti-bactéries. Il évite que les éléments (matières grasses, traces de cirage, frottements de semelles,…) ne se fixent et qu’il y ait des migrations avec la matière du revêtement.

Le saviez-vous ?

Dans la plupart des cas, la souplesse des revêtements de sol PVC permet de les remonter en plinthe, ce qui facilite d’autant plus leur entretien et l’hygiène.

Il évite également le recours à des métallisations et à des décapages périodiques qui contribuent à altérer la qualité de l’air intérieur. Imputrescibles, ils sont également insensibles aux acariens, aux moisissures et aux champignons.

Leur surface lisse et imperméable, et pour les revêtements en lés, leur mise en œuvre avec très peu de joints donc de sources d’encrassement, facilite l’entretien hygiénique du sol.

Le plus souvent, les revêtements de sol PVC se nettoient avec un aspirateur ou un balai pour enlever les poussières et avec une serpillière, une autolaveuse ou une monobrosse avec de l’eau tiède additionnée de détergent neutre.

Une bonne qualité de l’air intérieur

La qualité de l’air intérieur exerce une influence sur la santé, et en tant que tel doit être prise au sérieux.

Le saviez-vous ?

La classe <250 µg/m3 est 4 fois plus performante que la classe réglementaire la plus sévère.

Les fabricants de revêtements de sols PVC partenaires de Sols Pvc Pro l’ont bien compris et mesurent et contrôlent leurs émissions de COV (Composés Organiques Volatils).

Il résulte de ces mesures que les valeurs :

  • Sont largement inférieures aux limites fixées par la norme européenne
  • Chutent fortement pendant le premier mois pour devenir infinitésimales par la suite

Il n’y a pas d’émission de formaldéhyde et les émissions ne sont pas cancérigènes.

De plus, grâce à leur couche de protection, les revêtements de sols PVC nécessitent peu d’entretien et donc peu de détergents qui sont sources de dégagements de COV.

Depuis le 1er janvier 2012, les produits de construction et de décoration doivent être étiquetés avec leurs émissions en COV Totaux. Par souci de transparence, les fabricants communiquent dans leurs catalogues produits depuis janvier 2010 les émissions en COV Totaux pour leurs différentes gammes de produits.

Tous les revêtements de sol PVC des fabricants partenaires de Sols Pvc Pro ont des TVOC < 250 µg/m3.

Une circulation des charges lourdes favorisée

Les revêtements de sols PVC satisfont à la fois aux contraintes de résistance à l’usure et au poinçonnement nécessaires dans les hôpitaux, l’enseignement, les commerces, l’hôtellerie ou les bureaux.

Par exemple, dans les résidences pour personnes âgées, la parfaite planéité des surfaces des sols et leur résistance à l’usure et au poinçonnement facilitent la circulation des fauteuils roulants.

La lettre P du classement UPEC traduit principalement les actions mécaniques du mobilier, des engins roulants de manutention et d’entretien ainsi que les chutes d’objet. Le classement UPEC du revêtement de sol doit être au moins égal a celui du local à revêtir : choisir un produit certifié NF UPEC.A+ garantit l’adéquation au local visé.

Le saviez-vous ?

Supporter sans détérioration le déplacement d’un pied de meuble d’arête franche avec 100 kg de charge : c’est l’exigence de la certification NF UPEC A+ pour obtenir le classement P3.

Les champs d'application

Santé

Accueil des patients, espaces de circulation et d’attente, salles d’opération, zone de lavage des instruments, hôtellerie, administration, locaux spéciaux… le milieu hospitalier recouvre des besoins multiples auxquels les revêtements de sols PVC fournissent des solutions adaptées en termes d’hygiène, d’esthétique et d’entretien. L’étendue de l’offre PVC et les spécialités de ses gammes répondent comme aucun autre revêtement, aux attentes des professionnels de santé pour chaque service, pour chaque lieu de vie.

Enseignement

L’environnement esthétique des espaces de travail, de détente, des équipements techniques, des espaces de circulation,… influe considérablement sur le bien-être des apprenants et sur leur concentration. Les revêtements de sol PVC proposent des approches pour chaque tranche d’âge et permettent de créer des ambiances adaptées à toutes les catégories d’enseignements. Leur résistance et leur facilité d’entretien éprouvées en font un choix privilégié des prescripteurs et des maîtres d’ouvrage.

Sol PVC Bureaux

L’architecture des ensembles de bureaux est le reflet de l’image de l’entreprise. De même, la décoration intérieure participe à son identité, à la création d’une ambiance moderne, High Tech ou traditionnelle selon son positionnement. La très grande variété des revêtements de sols PVC offre précisément aux professionnels une palette de design et de choix chromatiques inégalée. Proposer un environnement de travail confortable et performant c’est un des nombreux avantages des revêtements de sols PVC.

Commerces – Grande distribution

La nouvelle génération de centres commerciaux et de boutiques traditionnelles illustrent parfaitement le renouvellement de ce secteur.

Gigantisme, design et personnalisation en sont les maîtres mots. Par leurs solutions de personnalisation et leur durabilité, les revêtements de sols PVC se mettent au service des marques. Leur design permet d’exprimer pleinement leur image, de valoriser leurs produits et de proposer aux consommateurs un environnement propice à l’achat.

Logement

La décoration intérieure répond au besoin de bien-être et de cocooning des consommateurs. Le succès de la décoration dans la presse, dans les émissions de télévision, le développement des enseignes en sont les témoins. Les revêtements de sols PVC offrent par leur design, par leur variété d’aspect, des solutions esthétiques mais répondent également aux besoins et aux normes de confort. Economiques, ils offrent à l’habitat l’un des meilleurs rapport qualité/prix. Faciles d’entretien et durables, ils garantissent la pérennité des investissements.

Hôtellerie

De une à cinq étoiles selon le degré de confort et le niveau de service proposé, grande chaîne ou établissement unique, l’hôtellerie véhicule une image. Elle doit être immédiatement révélatrice de son appartenance à une catégorie ou à une autre. Les revêtements de sols PVC offrent aux professionnels des solutions personnalisées et adaptées à tous les espaces. Accueil, couloirs, chambres, pièces d’eau, cuisines,… trouvent des réponses techniques et esthétiques qui concordent avec la recherche de confort et de durabilité.

Loisirs

Salle de sports ou salle des fêtes, discothèque ou cinéma les revêtements de sols PVC offrent aux utilisateurs les meilleures conditions de confort et de sécurité.

Ils sont sélectionnés pour leurs performances mécaniques comme la résistance à l’usure ou l’élasticité, mais également pour leur facilité d’entretien.

Industrie

Les revêtements de sols PVC répondent à la variété des exigences des espaces de travail et de production de l’industrie. Selon la destination du lieu, les sols PVC proposent des revêtements aux propriétés antistatiques, acoustiques, conductrices, résistantes à l’eau et à la glissance, bactériostatiques et bactéricides. Ces propriétés font des sols PVC un matériau incontournable pour les industriels et prescripteurs.

Transports

Dans le domaine des transports, les contraintes sont nombreuses et les revêtements de sol haute performance comme les sols PVC peuvent y répondre. Le design, la sécurité et les services associés des revêtements de sol ne doivent pas pour autant être occultés. Autant de critères qui positionnent les sols PVC sur ce secteur exigeant.

Résidences personnes âgées

Dans les résidences pour personnes âgées, les sols PVC répondent à des fonctions de confort, de sécurité et d’hygiène. La parfaite planéité des surfaces des sols et leur résistance à l’usure et au poinçonnement facilitent la circulation des fauteuils roulants.

La pose d'un revêtement de sol

Conditions de mise en œuvre

Recommandations :

  • Dérouler le revêtement 24 heures avant la pose.
  • Lors de la pose, la température du local ne doit pas être inférieure à 15°C.
  • Pose possible sur sols chauffants (jusqu’à 28°C).
  • Souder les joints (produit de traitement à froid) pour assurer une bonne étanchéité.

Préparation des supports

Le support doit être dur, propre, plan, lisse, sec et sain.

Les supports doivent impérativement avoir une humidité résiduelle inférieure ou égale à 3%. Toute remontée d’humidité provoque l’apparition de grosses cloques et la mauvaise tenue de l’adhésif.

Notice de pose

La pose peut être libre (sur adhésif) ou collée. Le support doit être dur, propre, plan, lisse, sec et sain.

Mettre votre revêtement 24 h avant la pose dans la pièce dont la température est au minimum égale à 10°.

L’encollage doit se faire avec une spatule finement crantée (250 à 300 g/m²). Utilisez une colle acrylique de qualité et respectez les consignes figurant sur le produit. Pour éviter l’encrassement et l’infiltration d’eau lors du lavage du sol, nous vous conseillons une soudure à froid des joints.

Dans le cas de pose avec joint, il y a lieu de ne pas encoller le sol sur 5 cm de part et d’autre du joint avant la réalisation de celui-ci, la coupe du joint s’exécutant par superposition des lès. A la suite de quoi, il y a lieu d’encoller et maroufler en direction de la coupe.

PS – Il est recommandé, à la suite d’une pose, d’attendre 48 heures avant de placer les meubles.

Mode de pose recommandé Envers textile

Pose sans colle, libre : jusqu’à 35 m²

Pose sans colle avec adhésif double face ou bandes agrippantes en pourtour de pièce : au-delà de 35 m²

Pose possible sur sols chauffants (jusqu’à 28°C).

Souder les joints (produit de traitement à froid) pour assurer une bonne étanchéité.

Si pose collée : utiliser une colle émulsion acrylique simple encollage en pourtour de pièce, à raison de 250 g/m² environ. Utiliser une spatule crantée à fine dentelure.

Si pose semi-libre : fixer le revêtement de sol à l’aide d’un adhésif double face sur tout le pourtour de la pièce et à l’emplacement exact du joint.

Attention :

  • Pose à lés inversés pour des décors type faux unis.
  • Pose dans le même sens pour les décors type parquet et carrelage.

La pose sur anciens supports

Sur ancien sol plastique Si l’ancien revêtement est du type homogène.

Il doit être collé avec une colle compatible entre les 2 revêtements

Sur un ancien revêtement textile Dépose obligatoire de tout revêtement textile.

(Exception fait pour quelques références de sol plastique à envers textile si il s’agit d’une moquette rase ou d’un aiguilleté. Bien se reporter à la notice de pose du fabricant.)

Nettoyer le support et appliquer un enduit de lissage sur toute la surface en cas de support maçonné.

Sur un ancien carrelage Vérifier l’adhérence des carreaux, refixer ceux éventuellement descellés. Après nettoyage des carreaux, appliquer un primaire d’accrochage puis un enduit de lissage.
Sur un ancien support bois Avant de recouvrir du bois avec un revêtement pvc qui est étanche à l’air, il est important de vérifier la bonne ventilation de l’envers du plancher. En effet, une ventilation insuffisante ou inexistante provoque un pourrissement du bois par manque d’oxygène. Vérifier l’état du parquet, consolider et réparer les parties abîmées.
Sur un parquet massif sur lambourdes Poser des panneaux de contre plaqué ou de particules. Si c’est un parquet mosaïque, poncer le bois pour éliminer les cires et vernis puis appliquer un enduit de lissage.

Entretien

De tous les revêtements de sol, le PVC est le revêtement le plus simple à nettoyer. La majorité sont traités pour résister aux salissures et pour faciliter leur entretien.

Pour l’entretien courant :

Utiliser un balai ou un aspirateur puis nettoyer à l’eau à l’aide d’un détergent neutre ou d’un shampoing cirant en évitant tout excès.

Ne jamais utiliser des produits à base d’essence ou de solvant.

Pour éviter les marques indélébiles laissées par les matières caoutchoutées, équiper vos pieds de chaises et de tables d’embouts pvc.

Détachage : le white spirit enlève quasiment toutes les taches. Ne jamais utiliser de solvants.

Assurer la longévité de votre sol…

Le protéger en disposant un paillasson ou un tapis essuie pieds au seuil des entrées donnant sur l’extérieur, pour limiter l’apport de gravillons ou d’eau déposés par les chaussures…

Que faire en cas de tâche ?

TYPE DE TÂCHE

SOLUTION

Goudron, asphalte, trace de caoutchouc

Chiffon imbibé de white spirit.

Rouille

Détergent neutre. Si nécessaire traiter les taches avec du sel d’oseille additionné d’eau. Laisser reposer 10 minutes et rincer à l’eau claire. Attention : le sel d’oseille est un produit toxique.
Café, neutre, jus de fruit, iode, encre de stylo à bille

Détergent neutre. Si nécessaire, blanchir à l’eau de javel diluée à 12% pour 40 volumes d’eau et rincer à l’eau claire.

Alcool camphré, papier carbone

Chiffon imbibé d’alcool à brûler.

Taches d’excréments d’animaux domestiques

Tampons de ouate imbibés d’eau oxygénée à 3% en contact jusqu’à 24 heures.

Alcool camphré, papier carbone

Chiffon imbibé d’alcool à brûler.

Vernis à ongles, peinture

Gratter les couches formant croûtes avec le couteau de peintre. Utiliser un détergent neutre pur avec un chiffon.

Ciment

Gratter le plus gros avec le couteau de peintre, puis mouiller quelques minutes à l’acide acétique dilué à 10% et rincer à l’eau claire.

Colle résines alcool

Chiffon imbibé d’alcool à brûler.

Colle à l’eau

Eau tiède avec chiffon.

Les symboles d'usage

Très pratique en rénovation, le sol PVC envers textile permet d’éviter un ragréage léger. Il possède d’autre part des propriétés d’isolation acoustique. Le sol PVC envers textile en rouleau possède l’autre avantage d’être très économique. Il permet de couvrir de grandes surfaces à petit prix, avec des revêtements vinyles à la fois esthétiques et résistants.
Un excellent rapport qualité/prix !

Notre sélection de sol vinyle envers textile est composée de produits de très grande qualité. Ils reproduisent des motifs imitation parquet et carrelage. Pour faciliter encore la pose de ces sols PVC envers textile en rouleau, nous avons choisi pour vous plusieurs modèles qui permettent d’éviter un ragréage léger et qui se posent sans colle, à l’aide d’un simple double face. Une gamme de PVC envers textile idéale pour les rénovations, à la fois belle, pratique et économique.

Sous vos pas, le rembourrage feutré de l’envers textile réduit efficacement les bruits ambiants grâce à sa composition similaire à celle d’un coussin, offrant un confort thermique n’ayant rien à envier à celui d’une moquette.

Au-dessus, la couche synthétique résistante vous garantit la protection incomparable et l’hygiène supérieure qui font la renommée du vinyle.

Cela se traduit par une nécessité d’entretien réduite, vous autorisant à profiter davantage de votre maison… en vous souciant moins du nettoyage. Certaines références présentent des propriétés antidérapantes de niveau R10.

Vinyle et textile, une combinaison gagnante qui fait mouche à tous les coups.

Double isolation

Tranquillité : couche d’isolation qui réduit les bruits ambiants et d’impact créés par les pas.

Calme : un support souple qui génère le son doux et étouffé d’une moquette.

Double protection

Santé : forme une barrière contre l’encrassement et l’humidité.

Durabilité : la résistance au déchirement du textile combinée à la solidité du vinyle.

La pose d’un envers textile

Pose sans colle, libre jusqu’à 35 m².

Pose sans colle, avec adhésif double face ou bandes agrippantes en pourtour de pièce au-delà de 35 m².