Maison d’hôtes Villa Eugénie – Hauterives

Hôtel

Dans cette maison de maître du XIXe siècle, devenue en partie aussi maison d’hôtes, l’idée a été d’embellir et de théâtraliser le vestibule d’entrée à l’aide de pilastres corinthiens de chez Gaudi.

Le choix d’un ordre colossal (en symétrie sur toute hauteur du mur) contribue à impressionner le visiteur. Les pilastres semblent comme suspendus. En effet, les bases des pilastres ont été posées juste au-dessus des plinthes et ne reposent donc pas au sol.

Le choix de l’ordre corinthien évoque le décor à l’antique déjà présent dans le vestibule avec les bronzes directoire en appliques sur les boiseries et le mobilier de famille.

Un miroir circulaire surdimensionné et le papier-peint d’un ciel nuageux, signé Piero Fornasetti, complètent le décor et participent à cette théâtralité.